Conflit sous-acromial

Le conflit sous-acromial est un conflit mécanique. L'os acromial fait partie de l'omoplate. Il recouvre l'épaule, c'est lui qui lui donne son galbe. L'espace sous-acromial est donc limité en bas (le plancher) par les tendons de la coiffe des rotateurs, et en haut (le plafond) par l'acromion. 

 

Cet os peut avoir différentes formes plus ou moins agressives, en fonction de sa courbure. Lors de certains mouvements répétitifs, il peut exister un contact prématuré entre la partie antérieure et inférieure de cet os et les tendons de la coiffe. Il en résulte au fil du temps une irritation mécanique des tendons de la coiffe qui peuvent devenir douloureux. 

 

Il existe alors une bursite qui correspond à une inflammation de l'espace sous-acromial envahi par un tissu assez dense. 

 

Souvent, la face supérieure des tendons n'est plus lisse mais revêt un aspect pelucheux. Cet aspect est dû au frottement mécanique. Ces lésions peuvent ensuite évoluer vers des ruptures partielles superficielles, voir même transfixiantes. 

 

Cette condition se traite tout d'abord par un traitement médical bien conduit de 3 à 6 mois associant de la kinésithérapie adaptée, à des infltrations de cortisone dans l'espace sous-acromial et du repos. 

 

Lorsque le traitement médical est un échec, la chirurgie est alors indiquée. Le geste consiste à réaliser une bursectomie (ablation de la bourse sous acromiale inflammatoire), une acromioplastie (amincissement de l'acromion) afin de supprimer tout contact prématuré entre l'os et les tendons. Il peut aussi être nécessaire de réaliser un geste sur le tendon du long biceps en fonction de son aspect per-opératoire. 

En cas d'Urgences Vitales
appelez le 15