Centre de Chirurgie Orthopédique

et de Médecine du Sport 

Le ligament croisé antérieur

 

Le ligament croisé antérieur est un puissant et court ligament situé au centre du genou, unissant le fémur au tibia. Il empêche le tibia de glisser vers l'avant. 

 

Sa rupture est souvent consécutive à un accident sportif (ski, football) et peut s'accompagner d'autres lésions ligamentaires ou méniscales. 

 

Le diagnostic de la lésion repose sur l'examen clinique avant tout, qui peut être complété par des examens statiques radiologiques (IRM ou arthroscanner) ou des examens de laximétrie dynamique comme le TELOS ou le GNRB.

La ligamentoplastie est toujours associée avec un processus de rééducation puis de réathlétisation qui dure au total au minimum six mois. Ce temps est nécessaire pour la cicatrisation du transplant et pour retrouver des conditions physiques optimales des membres inférieurs afin de reprendre la pratique sportive en toute sécurité.

Une fois le diagnostic de rupture du ligament croisé antérieur établi, le traitement n'est pas systématiquement chirurgical. La décision dépend de multiples facteurs comme par exemple l'âge du patient, l'instabilité perçue, les motivations sportives, les lésions associées…le geste chirurgical lui-même n'est pas une urgence. Il est en effet préférable d'opérer un genou « refroidi » et préparé par des séances de kinésithérapie, que d'opérer un genou fraîchement traumatisé, pour lequel les suites opératoires risquent d'être difficiles.

 

La chirurgie réparatrice du ligament croisé antérieur s'appelle une ligamentoplastie. Elle consiste en une reconstruction du ligament croisé antérieur en utilisant un transplant tendineux. Plusieurs sources de transplant sont utilisables. Les deux principales sources actuelles sont le tendon rotulien (intervention de Kenneth Jones) et le tendon du muscle demi-tendineux éventuellement associé avec le tendon du muscle droit interne (technique DIDT ou technique DT4).

En cas d'Urgences Vitales
appelez le 15